Connaissez vous le fruit Asimine ? Découvrez ce doux mélange de mangue et de banane

Le fruit asimine est très peu répandu en dehors des États-Unis. Si on commence à en parler et que certains pépiniéristes français se sont lancés dans des essais pour le cultiver, il reste cependant un fruit rare.

Qu’est-ce que ce fruit ?

Parmi les fruits méconnus, on compte l’asimine aussi appelé pawpaw tree aux États-Unis et la mangue du nord. Le fruit prend la forme d’une baie oblongue d’une longueur entre cinq et quinze centimètres, et possède une chair tendre et crémeuse d’une jolie couleur jaune où sont logées des graines. Ce fruit exotique nous vient des États-Unis, plus précisément des rives du Mississippi.

Il commence à être cultivé en France, notamment en Vendée. L’asiminier (l’arbre à l’origine du fruit) – une plante de climat tempéré – est assez rustique (fait de résister au froid) et peut survivre jusqu’à -25°. Enfin, il est facile de déterminer si le fruit est mûr, car il tombe naturellement de l’arbre lorsqu’il arrive à maturité. Sinon il faut regarder la couleur, l’asimine a une peau épaisse de couleur verte qui tire sur le jaune lorsqu’il est mûr.

Comment le manger ?

La chair de ce fruit contient une voire deux rangées de graines qu’il faudra retirer avant de le manger. Il se consomme plutôt cru. Aux États-Unis, il est majoritairement transformé en crème en en glace. D’ailleurs on vous donne une petite recette plus bas.

Quel goût a-t-il ?

Ceux qui ont déjà eu l’opportunité de manger de l’asimine s’accordent à dire que ce fruit a une saveur très exotique. Sa chair tendre et crémeuse a un goût de banane et de mangue.

Quelles sont ses vertus ?

Il est riche en vitamine et acides aminés, ce qui en fait un objet de recherches pour ses vertus anti-cancéreuses.

Où en trouver ?

Il est très difficile d’en trouver, car il est très peu connu. Toutefois, un pépiniériste français s’est essayé à sa culture en Vendée, à La Chaize-Le-Vicomte. Autrement, il faudra s’essayer soi-même à la culture fruitière et ainsi acheter des graines en ligne ou en se mettant en contact avec des jardineries et pépiniéristes américains. Ce n’est pas le fruit que vous pourrez facilement intégrer à votre liste de courses type.

Asimine fruit
Source: shutterstock

Comment le cuisiner?

Aux États-Unis, ce fruit est transformé en glaces et en crèmes. Le fruit frais quant à lui n’est quasiment pas commercialisé. Voici la recette d‘une glace à l’asimine partagée par un blogueur américain :

Ingrédients :

  • 1 à 2 asimines 
  • 250 ml de crème
  • 500 ml de lait
  • 5 jaunes d’œufs 
  • 200 g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille ou 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Étapes :

  • Commencez par faire la crème pour la glace. Chauffez la crème, le lait et le sucre dans une casserole à feu moyen jusqu’à un peu avant ébullition, lorsque vous commencez à observer de la vapeur. Si vous utilisez une vraie gousse de vanille, ajoutez-la tout de suite au mélange. Si vous utilisez un extrait, attendez un peu.
  • Battez les jaunes d’œufs dans un bol. Tout en remuant les œufs, ajoutez une louche du mélange de crème chaude dans les œufs. Faites-le une deuxième fois – cela tempère les œufs pour qu’ils ne caillent pas dans la crème chaude. Versez le mélange d’œufs dans la casserole.
  • Remuez régulièrement la crème et faites-la revenir juste avant l’ébullition quand il commence à y avoir de la vapeur. Lorsque le mélange s’épaissit, éteignez le feu et versez la crème dans un bol. Éventuellement placez le bol dans un bol plus grand rempli de glace pour que le mélange se refroidisse plus rapidement. Incorporez l’extrait de vanille si c’est ce que vous utilisez.
  • Lorsque la crème est froide, fouettez la chair des asimines jusqu’à ce qu’elle soit bien mélangée. Vous pouvez verser directement le mélange dans votre sorbetière, ou vous pouvez le faire couler à l’aide d’une passoire à mailles fines pour enlever les morceaux égarés.  Enfin, mixez le tout dans votre sorbetière, et le tour est joué !

Autant vous le dire tout de suite, cette recette de glace à beau être à base de fruit, elle n’est pas healthy pour autant. Pour avoir une bonne alimentation, n’en abusez pas. De toute façon, il vous faut déjà vous procurer l’asimine, chose non aisée. Si vous voulez acheter des fruits et des légumes pour améliorer votre alimentation, mieux vaut s’en procurer de votre territoire. Si le sujet vous intéresse, nous avons écrit un autre article sur les fruits et les légumes d’automne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here