Découvrez le fruit Kiwaï, le cousin méconnu du kiwi

Peut-être connaissez-vous le cousin du kiwi, le kiwaï. Si ce n’est pas déjà le cas, cet article vise à vous présenter ce mini-kiwi qui nous vient d’Asie orientale. Réputé pour sa haute teneur en vitamine C et son goût sucré, il a de quoi séduire.

Qu’est-ce que le fruit kiwaï ?

Faisant partie des fruits méconnus, le kiwaï autrement appelé le kiwi de Sibérie est un cousin du kiwi. Plus exactement, c’est une baie qui provient d’une plante grimpante également appelé Kiwaï qui peut faire jusqu’à 8 mètres de hauteur. Pour grandir, la plante a besoin d’un support comme le palissage. Il se récolte de septembre à octobre, ce qui en fait un fruit d’automne. Pensez à le rajouter à votre liste de course type à partir de cette période.

Où pousse le kiwaï ?

Le kiwaï nous vient d’Asie orientale, plus précisément d’une partie de la Chine, Russie, Corée et du Japon. Il se cultive particulièrement bien dans ces endroits, en raison de sa grande rusticité (fait d’être résistant au froid). C’est ce qui le rend si intéressant aux yeux des  producteurs français. Par ailleurs, il prend moins de place que les kiwis, ce qui permet d’en cultiver davantage. C’est ainsi que des producteurs français se sont essayés à sa production, notamment en Corrèze et dans le sud de la France (pays basques, Nouvelle-Aquitaine, Landes).

Qu'est-ce que le fruit kiwaï ?
Source : Binette & Jardin – Le Monde

Quelle différence avec le kiwi ?

Le kiwaï est une baie qui mesure 2, 5 cm de long à la peau lisse et comestible de couleur jaune/verte là où le kiwi est plus gros et a une peau non comestible, rugueuse et marron. Par ailleurs, le fruit est particulièrement résistant au froid (-25°, voire -30°) là où le kiwi ne supporte pas bien l’hiver et les températures basses (en général, il ne survivra pas à des températures en dessous de -12°). Enfin, au niveau du goût, la chair du kiwaï est plus juteuse et sucrée que celle du kiwi et possède plus de vitamine C.

Comment mange-t-on le kiwaï ?

Ce fruit se consomme à maturité, c’est-à-dire lorsque sa peau est fripée. Vous pouvez le consommer cru ou cuit, et tout se mange dans ce fruit (sa peau est comestible). Toutefois, mieux vaut le consommer cru, car la cuisson dégrade les vitamines. Si vous voulez bénéficier au maximum de ses vertus nutritionnelles, mieux vaut ne pas le faire cuire et également le manger rapidement après la cueillette. Vous pouvez le consommer tout juste cueilli comme vous le feriez avec une pomme ou dans une salade de fruits. Si l’apport nutritionnel ne vous intéresse pas, alors vous pouvez utiliser le fruit dans une tarte, une confiture, ainsi que d’autres desserts. Vous pouvez également le consommer dans un yaourt ou dans du fromage blanc, les saveurs se marient très bien.

Quel goût à le Kiwaï ?

Le kiwaï a un goût assez semblable à celui du kiwi, à ceci près qu’il est un peu plus sucré et juteux.

Quelles sont les vertus du kiwaï ?

Le fruit est réputé pour avoir une haute tenir en vitamine C. On en compte près de 400 mg pour 100 g de fruit. À titre de comparaison, 100 g d’orange correspond à 120 mg de vitamine C. Il comporte également de nombreuses fibres et oligo-éléments. Ci-dessous, retrouvez l’ensemble des nutriments composant le kiwaï et leur teneur pour 100 g.

  • Calcium – 46 mg
  • Vitamines E – 5, 28 mg
  • Fibres alimentaires – 3, 6 g
  • Magnésium – 19 mg
  • Potassium – 268 mg
  • Phosphore – 29 mg

Comme beaucoup de fruits, le kiwaï a des vertus anti-oxydantes, ce qui permet de limiter le risque d’apparition de certaines maladies cardio-vasculaires, de développer certains cancers et enfin il permet de mieux combattre le vieillissement cellulaire. Les fibres alimentaires permettent également de mieux réguler le transit intestinal et d’améliorer la digestion. En d’autres termes, si vous voulez avoir une bonne alimentation, le kiwaï peut constituer une bonne base ainsi que les fruits et légumes plus généralement. À noter que mieux vaut les consommer de saison. Si le sujet vous intéresse, nous avons écrit un article sur les fruits et légumes d’automne.

Où trouver du kiwaï ?

Vous pourrez retrouver des plants de kiwaï dans des jardineries comme Jardiland, Gamm vert ou Truffaut par exemple. Les fruits sont commercialisés sous les noms de baby kiwi ou Nergi, vous pourrez en retrouver dans des grandes surfaces comme Carrefour, Intermarché, Auchan, Monoprix ou Cora. Le plus souvent, ils sont vendus en barquette et ont un prix assez raisonnable.

Où trouver du kiwaï ?
Source : Alsa Garden

Comment cuisiner le kiwaï

Le site Un jardin dans ma cuisine a partagé une recette de crème de kiwaï. Nous l’avons testée, et nous ne pouvons que la recommander.

Ingrédients :

  • 3 oeufs entiers
  • 75 g de sucre de canne
  • 12 à 18 kiwaïs (en fonction de votre gourmandise)
  • 50 cl de lait de brebis
  • 4 ramequins
  • Un peu de beurre pour beurrer les ramequins

Étapes à suivre :

  • Beurrez les ramequins
  • Préchauffez votre four à 150°
  • Lavez les kiwaïs et séchez-les
  • Battez les œufs dans un saladier
  • Chauffez le lait et le sucre et versez la préparation petit à petit sur les œufs et fouettez
  • Versez la crème dans les ramequins et déposez-les dans un plat compatible avec le four
  • Versez de l’eau dans le plant à mi-hauteur
  • Faites cuire 30 minutes.

Quand le dessus de la crème commence à prendre, vous pouvez déposer des rondelles de kiwaïs au-dessus et prolonger la cuisson de 15 minutes. Il ne faut pas le faire avant la cuisson, car les kiwaïs risqueraient de s’enfoncer au fond des ramequins.

Une fois que la cuisson s’est achevée, il faut laisser les crèmes refroidir puis les mettre au congélateur pendant une bonne heure. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here