Une femme enceinte peut-elle manger de la charcuterie ?

La charcuterie est-elle permise pendant la grossesse ? C’est une question qu’il est légitime de se poser sachant qu’il existe des infections peu fréquentes, mais néanmoins dramatiques pour le bébé si elles sont contractées. Il s’agit de la toxoplasmose et de la listériose transmises principalement par les animaux, et par la viande crue ou peu cuite. Faisons un tour d’horizon des charcuteries qu’il est possible de manger ou non, car rassurez-vous tout n’est pas à éviter !

Peut-on manger de la charcuterie enceinte ?

Notre référence pour répondre à cette question est le Guide de Nutrition de la Grossesse élaboré par Santé Publique France. C’est un petit guide ludique et coloré d’une quarantaine de pages abordant toutes les questions relatives à l’alimentation pendant la grossesse. N’hésitez pas à aller le consulter pour voir les autres points abordés. Nous avons également écrit un article sur les aliments interdits à la femme enceinte synthétisant les propos du guide.

Selon ce guide, la toxoplasmose et la listériose sont deux infections peu fréquentes. Toutefois, si elles sont contractées pendant la grossesse, elles n’ont aucunes conséquences pour la maman, mais par contre, elles en ont pour le bébé. Elles peuvent provoquer la mort in utero du bébé, une fausse couche, une septicémie sévère, etc. Pour se prémunir contre ce drame, il y a certaines précautions à prendre au niveau de l’alimentation.

Pourquoi ne pas manger de charcuterie enceinte ?

Si vous avez déjà eu les infections dont nous vous avons parlé, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Une fois ces infections contractées, la personne qui les a eues est immunisée à vie. Vous pouvez facilement dépister cela avec une simple prise de sang. Si vous ne les avez jamais eues, alors méfiez-vous. La charcuterie n’est pas complètement interdite, mais certains produits crus qui la composent le sont. Par exemple, c’est le cas de certains saucissons, du chorizo et du jambon cru. Santé Publique France recommande également d’éviter le foie gras, les rillettes, les pâtés ou les produits en gelée. Néanmoins, les charcuteries cuites ne sont pas interdites, mais le mieux est d’en consommer sous vide et non pas à la découpe par sécurité. En effet, elles peuvent être contaminées par des charcuteries crues souvent à proximité dans un étal de boucher.

Comment éviter la toxoplasmose enceinte ?

Le Toxoplasma gondii, parasite responsable de la toxoplasmose, est principalement véhiculé par les végétaux et les viandes. Consommer des aliments mal lavés ou mal cuits peut engendrer l’infection. C’est pourquoi, il faut faire attention à laver rigoureusement les fruits et légumes et à cuire soi-même ses viandes et poissons. Certains aliments comme les sushis, le tarama, le tartare, etc. (tout ce qui se rapproche d’un aliment cru ou peu cuit) est à éviter. Par ailleurs, il y a certains gestes hygiéniques à adopter comme le fait de se laver bien les mains après chaque manipulation culinaire, de placer les viandes et poissons dans l’endroit le plus froid du réfrigérateur, de bien séparer les aliments crus des aliments cuits, d’éviter de dépasser les dates de péremption ou de consommer les restes dans un délai de 3 jours maximum.

Qu’est-ce la listériose ?

La listériose est également une infection causée par la bactérie listeria monocytogenes, présente dans certains aliments crus. Cette bactérie vit dans les eaux, les sols et les végétaux. C’est pour cela que Santé Publique France recommande d’éviter certains aliments pendant la durée de la grossesse, notamment certains fromages comme :

  • Les fromages à pâte molle à croûte fleurie : brie, camembert, etc.
  • Les fromages à croûte lavée : pont-l’évêque, munster, etc.
  • Les fromages râpés industriels

Plus généralement, elle recommande d’enlever la croûte de chaque fromage
Semblablement, elle déconseille de manger de la charcuterie crue (rillettes, foie gras, pâtés, etc.) ainsi que des produits de la mer crus (crustacés, huitre, sushis, etc.)

Quelles sont les charcuteries cuites ?

Ne vous méprenez pas, vous pouvez quand même vous faire plaisir et il y a des aliments que vous pouvez manger. Tout n’est pas noir, même si dire adieu au jambon cru ou au saucisson pendant 9 mois peut paraître dur. Ci-dessous, retrouvez les aliments qui sont autorisés pendant la grossesse.

Quelle charcuterie pour une raclette enceinte ?

Heureusement, il existe des charcuteries cuites qui vous permettront de faire une bonne raclette entre amis sans vous priver. Par exemple, le jambon blanc pour la femme enceinte n’est pas interdit. Non seulement, c’est quand même un ingrédient phare de la raclette, mais en plus il est riche en protéines et en vitamines. Les lardons pour la femme enceinte sont autorisés à condition d’être cuits. Semblablement, la mortadelle est également une spécialité italienne cuite qui vous permettra de diversifier votre consommation de charcuterie. Les jambons de volaille ne posent aucun problème non plus. Le bacon cuit pour la femme enceinte est également un dernier petit plaisir que vous pouvez vous faire pour accompagner votre raclette. Toutefois, répétons-le, privilégiez toujours l’achat de charcuterie sous vide qu’à la découpe.

Quelle charcuterie pour une raclette enceinte ?
Source : Shutterstock

Quels sont les aliments nécessaires lorsqu’on est enceinte ?

Tous les aliments habituellement consommés pour avoir une bonne alimentation sont également recommandés pour les femmes enceintes. Elles doivent avoir leurs apports en protéines, lipides, glucides, vitamines et oligoélément journaliers, au même titre qu’une femme qui n’est pas enceinte. C’est pourquoi la consommation de fruits et légumes, de laitages, de viandes, de poissons, de légumineuses est recommandée. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter le guide de nutrition de la grossesse dont nous vous parlions. L’équilibre alimentaire y est abordé, et vous constaterez qu’il n’y a de changements drastiques entre l’alimentation de grossesse et celle que l’on a au quotidien. 

Après, il y a certains aliments qui sont particulièrement recommandés pendant la grossesse en raison de leurs valeurs nutritionnelles. Typiquement, le folate autrement appelé vitamine B9 est impliqué dans le système nerveux de l’embryon, et à ce titre largement conseillé. On en retrouve dans la levure en paillettes, ou encore le melon, les châtaignes, les noix, la mâche, le cresson et les épinards. Le calcium participe à construire le squelette du bébé et se retrouve dans les laitages comme le fromage, le fromage blanc et le yaourt. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here