Mozzarella femme enceinte : comment consommer la spécialité italienne ?

Pendant la grossesse, il est nécessaire de changer certaines habitudes alimentaires. Par exemple, il est important d’être vigilants sur les fromages que l’on consomme, car tous ne sont pas recommandés. Certains fromages ont plus de risques d’être contaminés par la listéria et le toxoplasma, une bactérie et un parasite à l’origine de deux toxi-infections dangereuses pour le bébé. Il s’agit de la listériose et de le toxoplasmose. Les interdictions concernent principalement les fromages fabriqués à partir de lait cru. La mozzarella l’est-elle ? C’est ce que nous allons nous attacher à analyser dans cet article.

Mozzarella femme enceinte : peut-on en consommer sans risque ?

La mozzarella est bien souvent appréciée crue en accompagnement de crudités enceinte ou fondue sur des pizzas enceinte. Toutefois, elle fait partie des fromages à pâte molle, catégorie qui a le plus de chance d’être déconseillée à la femme enceinte. Les fromages enceinte relevant de cette catégorie sont bien souvent à base de lait cru. Néanmoins, tous les fromages à pâte molle ne sont pas interdits à la femme enceinte, car tous ne sont pas réalisés à partir de lait cru. Le plus souvent, ceux réalisés à base de lait cru sont les fromages à croûte fleurie (Pélardon, Picodon, Sainte-Maure, etc.) et à croûte lavée (Munster, Epoisse, etc.).

Concernant la mozzarella, il est possible d’en consommer enceinte sans risque. Les mozzarellas industrielles vendues dans la grande distribution sont soumises comme tant d’autres aliments à des contrôles stricts au niveau du process de fabrication. Aussi, elles sont réalisées à partir de lait pasteurisé, c’est-à-dire cuit à plus de 70 °C pendant quelques secondes. Cela permet d’éloigner tout risque de toxi-infections, car les hautes températures tuent les micro-organismes susceptibles d’avoir contaminé le fromage.

Comment savoir si la mozzarella est à base de lait pasteurisé ?
Source : Cats Coming on Pexels

Comment savoir si la mozzarella est à base de lait pasteurisé ?

Si vous faites vos courses en ligne, vous avez un descriptif détaillé sur chaque fiche produit. Dans le cas de la mozzarella, vous avez souvent le détail de si le lait est pasteurisé ou pas. D’ailleurs, les marques de produits autorisés (que nous allons vous partager juste après) comportent cette mention sur leur fiche produit. Parfois, lorsqu’on fait ses courses physiquement directement en magasin, il est plus difficile de retrouver les mentions sur les produits. Auquel cas, nous vous recommandons de vous en tenir aux marques de la liste que nous avons faite.

D’un point de vue général, les mozzarellas industrielles sont fabriquées à base de lait pasteurisé. Concernant les mozzarellas plus artisanales achetées en dehors du circuit de la grande distribution, nous nous invitons à la prudence. Analysez bien les étiquettes pour voir si elles comportent des mentions spécifiques concernant l’utilisation de lait cru ou de lait pasteurisé. En cas d’absence de toutes informations susceptibles de vous aider, mieux vaut consommer la mozzarella cuite et non crue. Nous le rappelons, la cuisson tue les micro-organismes à l’origine des toxi-infections dont nous avons parlé plus tôt.

Quelles sont les marques à consommer ?

Les marques industrielles les plus courantes proposent des mozzarellas fabriquées à partir de lait pasteurisé qui est le seul lait enceinte autorisé. Par exemple, c’est le cas des mozzarellas de la marque Galbani, assez réputée pour ses produits italiens. Parmi les autres marques industrielles plutôt sécurisantes, on retrouve :

  • Carrefour Bio
  • Casa Azzurra
  • Zanetti
  • Monoprix Gourmet 
  • Bonneterre
Mozzarella femme enceinte
Source : Tomateoignons on Pexels

Comment consommer de la mozzarella enceinte ?

Il n’y a pas de façon spécifique de consommer de la mozzarella enceinte. Vous la consommez comme vous le souhaitez suivant vos habitudes alimentaires. Toutefois, si vous avez un doute sur la provenance du produit et la présence de lait cru, nous vous recommandons de consommer la mozzarella bien cuite au four par exemple, fondue sur une pizza. Sinon, vous pouvez laisser libre-court à votre imagination et tester de nouvelles recettes.

En allant sur le site Marmiton, vous devriez trouver l’inspiration. Dessus, nous avons trouvé et testé une recette de brick chorizo & mozzarella qui fût un véritable régal. Qui plus est, cette recette vous permet aussi de consommer du chorizo, un autre aliment interdit à la femme enceinte, car souvent vendu cru dans les grandes surfaces. Or, le cuire permet de faire disparaître les risques liés à sa consommation.

Dans les recettes classiques et incontournables, vous pouvez également vous laisser tenter pas un petit gratin de pâtes au jambon et à la mozzarella. Plus simple encore au niveau de la cuisine, pourquoi ne pas opter pour une quiche aux tomates et à la mozzarella, une recette qui a le mérite de comporter des légumes. Or, profitons-en pour rappeler qu’il est important de continuer à avoir une bonne alimentation enceinte, car c’est ce qui permet d’éviter d’avoir du diabète gestationnel ou de l’hypertension qui peuvent être à l’origine de naissances prématurées. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here